Les gestes éco-citoyens - Tahiti Tourisme
 
Suivez nous sur
Fenua Pratique

Les gestes éco-citoyens

Notre environnement, terrestre et marin, est fragile. Les îles constituent chacune un écosystème à part entière. Le protéger est l’affaire de tous !

Attention au corail

Le corail est un organisme vivant, gravement affecté par les changements climatiques et l’activité humaine. Lors de vos plongées libres ou en bouteille, veillez à ne pas l’endommager par des coups de palmes. Ne marchez pas sur les récifs.

Triez vos déchets

Depuis le début des années 2000, le tri des déchets est pratiqué dans les communes les plus peuplées de Tahiti et ses îles. Des bacs verts (recyclables) sont à votre disposition dans les établissements touristiques et dans certains lieux publics.

Limitez votre impact

En vous rendant dans des lieux préservés, tels que des motu privés, ne laissez rien sur place : emportez vos poubelles avec vous.

Plantes endémiques

La Polynésie française comprend plus de 500 espèces de plantes endémiques. Certaines sont en voie de disparition comme la célèbre Tiare 'apetahi de Ra'iātea. Ne les cueillez pas et essayez de ne pas les piétiner lors de vos randonnées.

Plantes envahissantes

Des pestes végétales (13 répertoriées) envahissent nos vallées et montagnes, menaçant gravement notre végétation primaire. Miconia est la plus connue. Ne transportez pas d’une île à l’autre des plantes envahissantes. Nettoyez vos chaussures de marche en rentrant de randonnée. Ne plantez pas ces plantes chez vous, même si elles sont esthétiques (Lantana par exemple).
Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la Direction de l'environnement.

Espèces protégées

Les mammifères marins, requins, raies et tortues sont protégés par une interdiction de capture, pêche, consommation sous peine d’amende et/ou saisie du bateau, voire d’emprisonnement. Certains coquillages (troca, burgau, conque, moule géante, casque, triton) et corail noir sont magnifiques, mais réfrénez-vous de les ramasser. Ils sont soumis à une interdiction de capture ou ramassage, détention, transport, exportation et consommation interdite sous peine d’amende et/ou saisie du bateau. Certaines espèces de mollusques sont protégées selon la saison ou la zone (bénitier, langouste, cigale de mer, crabe vert, squille).
Se renseigner auprès du Service de la Pêche.

Soyez éco-citoyen !

N’utilisez la voiture que lorsque cela est nécessaire. De nombreuses activités touristiques non polluantes vous permettent de découvrir nos îles avec un minimum d’impact sur l’environnement : randonnées, plongées palmes-masque-tuba, tours des îles en vélo, kayak, va’a, paddle, surf…

Respectez les règles d’approche et d’observation des mammifères marins (baleines, dauphins…)

Ne vous dirigez pas directement sur le groupe mais rapprochez-vous en suivant un angle d’environ 30° par rapport à la trajectoire des animaux. Ne les encerclez pas et ne séparez pas les membres d’un groupe. Evitez tout changement brusque de direction et de régime moteur. Si l’animal s’approche volontairement du bateau, mettez le moteur des embarcations au point mort.
Attention : ne pas arrêter le moteur de façon à ce que le bateau reste manœuvrable et que les animaux puissent entendre et repérer l’embarcation.

Voiliers : quelques règles à respecter

  • Choisissez bien vos mouillages : sur fond de sable et non de corail. Des corps-morts écologiques disponibles sur Tahiti, Moorea et Bora Bora. Utilisez les mouillages prévus !
  • Déchets : il y interdiction formelle de vidanger les cuves dans le lagon.
  • Triez les déchets et jetez-les dans les poubelles à terre.
  • Les toilettes sont à équiper d’un système non polluant et de détergents biodégradables.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En savoir plus. 

close