Mot du président de la Fédération - Tahiti Tourisme
 
Suivez nous sur
Heiva Tu'aro ma'ohi 2016

Mot du président de la Fédération

Le Heiva Tu’aro Mā’ohi est programmé cette année les 25 et 26 juin, les 14, 16 et 17 juillet dans les jardins du Musée de Tahiti et des Iles, dans les Jardins de Paofai et à la Pointe Vénus. C’est, comme chaque année, LE rendez-vous que donne la Fédération Amuitahiraa Tu’aro Mā’ohi  (FATM) aux athlètes de Tahiti et des cinq archipels, à la population et à nos visiteurs. Pour un athlète, participer au Heiva Tu’aro Mā’ohi, c’est déjà une magnifique récompense.

Les associations, les bénévoles, les sportifs et les membres du conseil d’administration de la FATM font chaque année de considérables efforts d’imagination, d’entraînement, de rigueur, voire de diplomatie pour que cette organisation soit possible malgré les multiples obstacles, en particulier financiers, qui viennent contrarier notre volonté, éprouver notre énergie. Pourtant, nous nous en sortons toujours et chaque année, malgré les difficultés, le Heiva Tu’aro Mā’ohi existe.

Je m’empresse ici de saluer la compréhension et le soutien des pouvoirs publics qui justement, malgré ce que l’on appelle « la conjoncture », ont toujours compris notre démarche et font leur possible pour nous apporter le concours du Pays au travers de subventions et de soutien logistique. Après des années de retenue et de prudence, le secteur privé semble vouloir cette année amorcer son retour à nos côtés.

Le Heiva Tu’aro Mā’ohi, qui s’inscrit dans un calendrier annuel jalonné par le championnat, le Matari’i I Nia et quelques autres manifestations ponctuelles, couronne en quelque sorte une démarche voulue dès son origine par la FATM. Cette démarche consiste à contribuer à la sauvegarde de ce que nous considérons comme faisant partie intégrante de notre patrimoine. Et à notre humble niveau, nous athlètes, associations de Tahiti et de tous les archipels de Polynésie française, nous œuvrons pour que les sports traditionnels survivent, se pérennisent, se transmettent. Nous ne voulons pas que l’héritage de nos ancêtres sombre dans l’oubli.

Et nous ne sommes pas peu fiers d’être en passe d’avoir non seulement relevé ce défi, mais de l’avoir gagné. Le Heiva Tu’aro Mā’ohi 2016 se présente en effet sous d’excellents auspices puisque nous n’attendons pas moins de 500 athlètes et 3 500 spectateurs, parmi lesquels de nombreux touristes,  à chacune de ces journées. Preuve est faite qu’avec volonté, partage, convivialité et union, l’adversité cède le pas à la réussite.

La FATM et son domaine d’activité ont une caractéristique partagée avec une seule autre fédération sportive, la fédération de Va’a : nous sommes en effet les seuls à pouvoir prétendre représenter le monde du sport dans une dimension culturelle. Les heures d’entraînement du leveur de pierre, les foulées du porteur de fruits, l’agilité du grimpeur, l’œil aiguisé du lanceur de javelots, la maîtrise du vent du barreur de Va’a Taie sont des prouesses physiques et donc sportives, certes, mais elles sont aussi, au XXIe siècle « mondialisé », le rappel de notre origine, l’affirmation de notre identité, le message fraternel par delà les siècles, que nous adressent nos Tupuna, nos ancêtres.

Nous nous faisons une joie et un honneur de pouvoir partager ces valeurs avec vous en vous donnant rendez-vous aux quatre journées du HEIVA TU’ARO MA’OHI 2016.

 

Enoch LAUGHLIN,
Président de la Fédération
Amuitahiraa Tu’aro Mā’ohi

Les PARTENAIRES

           

 

         

 

 

      

 

 

 

                   

 

  

    

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En savoir plus. 

close