Autres îles des Tuamotu - Tahiti Tourisme
 
Suivez nous sur
Les autres îles

Autres îles des Tuamotu

Imaginez : du sable d'un blanc étincelant, des eaux émeraude ou turquoise, de longues étendues de plage jamais bondées, une végétation tropicale et la caresse des alizées…

La carte postale se vit au quotidien dans ces atolls des Tuamotu qui offrent tous, à quelques détails près, ces conditions de rêve - l’accueil chaleureux et sincère des Pa'umotus en prime. Les habitants de ces îles isolées entre ciel et mer ont en effet une philosophie de vie qui répond au désir intime du voyageur d’aujourd’hui, à la recherche d’une destination paisible mais néanmoins intense, loin du rythme effréné de la consommation, où, en toute sécurité, il pourra redécouvrir la simplicité et l’authenticité.

Au programme :

Plongée, snorkeling, baignade, pêche, excursions en bateau, découvertes culturelles, historiques et gastronomiques, rencontres et expériences humaines, repos et contemplation.

 

TAKAPOTO, ATOLL DE PERLES RARES

Terre idyllique et sauvage, elle matérialise le rêve du paradis. Découvert simultanément par Lemaire et Schouten, Takapoto est un atoll fermé, dont l’absence de passe véritable, explique qu’il soit si bien préservé. C’est d’ailleurs un des foyers de la fameuse perle noire, la Pinctada Margaritifera, l’une des principales ressources de l’atoll avec, plus modestement mais tout aussi intéressant pour le visiteur, les nombreux parcs à poissons érigés de blocs de corail.

Une vingtaine de marae et plus de 200 fosses de culture sont recensés et présentent un intérêt touristique à ne pas négliger. Etalé entre l’océan et le lagon, le village principal de Fakatopatere se situe à deux pas de l’aéroport, d’où l’on aperçoit déjà les fare sur pilotis qu’affectionnent particulièrement les habitants de l’atoll à l’hospitalité légendaire.

 

QUE FAIRE A TAKAPOTO ? 

 

FICHE PRATIQUE 

 

HEBERGEMENT A TAKAPOTO

 

ANAA, LE LAGON DE JADE

Comme suspendu entre ciel et mer, l’anneau corallien d’Anaa est, aujourd’hui encore, reconnu de loin par les marins polynésiens, grâce au vert intense de son lagon qui se réfracte dans les nuages surplombant l’île. Dépourvu de passe, cet atoll surprenant abrite de spectaculaires feo, des blocs coralliens qui émergent à plus de 3 mètres de hauteur !

Anaa était le berceau de la famille royale Pomare au 19e siècle, mais aussi l’atoll le plus peuplé de l’archipel des Tuamotu. Mais aujourd’hui, repos et tranquillité prévalent à Anaa, où chacun pourra pratiquer à loisir la plongée avec masque et tuba ou la pêche sous-marine. Il faut également découvrir (et pourquoi pas essayer ?) le lancer de javelot (patia fa), spécialité de Anaa.

Aujourd’hui, les 639 habitants vivent au rythme des activités traditionnelles de la pêche et de la récolte du coprah, autour du petit village de Tukuhora.

 

QUE FAIRE A ANAA ?

Découvrir le lancer de javelot ou patia fa, spécialité de Anaa. Discipline d’entraînement guerrier des hiva paumotu d’autrefois, qui devaient viser de leur lance une tête coupée d’un ennemi tué au combat, on ne vise de sa lance, aujourd’hui, qu’un coco sec, positionné sur un mat à environ 6 mètres de hauteur et depuis une distance prédéterminée.

 

FICHE PRATIQUE 

  • 377 km de Tahiti.
  • 2 vols par semaines.
  • Superficie : 90 km² (lagon).
  • Pas de passe.
  • Une infirmerie. 

 

 

HEBERGEMENTS A ANAA

 

MATAIVA, AQUARIUM TROPICAL 

Situé à l’extrémité nord-ouest de l’archipel des Tuamotu, Mataiva est un petit atoll surprenant : il s’agit du seul lagon “alvéolaire” de Polynésie, composé de 70 bassins intérieurs d’environ 8 m de fond et de 9 chenaux, d’où son nom d’origine : “île aux neuf yeux”. Véritable aquarium tropical, le joli lagon poissonneux de Mataiva n’en finit pas de ravir les amateurs de snorkelling. Bien d’autres surprises attendent les visiteurs, dont le Mataiva Papa, îlot rocheux qui se dresse au milieu du lagon, ou le Motu Teaku, plus connu encore sous le nom de “l’îlot aux oiseaux”, qui abrite différentes espèces d’oiseaux de mer, dont certaines sont endémiques et rares. Situé de part et d’autre d’un pont reliant ses deux moitiés au-dessus d’un hoa, le village principal de Pahua regroupe plusieurs maisons le long d’une passe peu profonde permettant le passage de petites embarcations. Le soir venu, le petit pont se transforme en lieu de réunion où petits et grands viennent discuter et pêcher. 

 

QUE FAIRE A MATAIVA

Phénomène unique en Polynésie (entièrement formé de plusieurs dizaines de vasques coralliennes). 

 

FICHE PRATIQUE 

 

SERVICES A MATAIVA
HEBERGEMENTS A MATAIVA
ACTIVITES A MATAIVA

 

HAO, L'ÎLE DE LA HARPE 

Découverte par Quiros en 1606, Hao, encore appelée “Ile de l’Arc” ou “Ile de la Harpe” en raison de sa configuration, présente la forme d’une couronne posée sur l’un des plus grands lagons de Polynésie. Ouvert sur l’océan par la passe Kaki, son immense lagon est un domaine sous-marin qui réservera aux plongeurs des richesses ignorées du monde terrestre ! étoiles de mer, oursins et crustacés ne constituent qu’une infime partie des hôtes du récif corallien, fréquenté par des dorades coryphènes et carangues argentées.

L’atoll est morcelé en de multiples motu (îlots) qui abritent fermes perlières et résidences secondaires à l’ombre des cocotiers et des pandanus. Sur l’îlot nord à 3,5 km de l’aérodrome, se trouve le village principal d’Otepa, où s’épanouissent naturellement papayers, lauriers roses et frangipaniers, qui décorent et parfument les jardins.

 

QUE FAIRE A HAO ? 

Découvrez l'ancien village de Vainono et ses légendes et vestiges afférents au arii géant Terii Munanui.

 

 

FICHE PRATIQUE 

 

HEBERGEMENTS A HAO

 

MAKEMO, PLONGÉE DANS LES PASSES

Makemo est une œuvre façonnée par la nature où le sable se pare de dégradés de rose et de rouge, des teintes uniques dues à des micro organismes qui se développent dans ces eaux chaudes et peu profondes, les foraminifères.

Là, à quelques pas du rivage, s’est formée une splendide piscine naturelle qui accueille les baigneurs dans ses eaux turquoises. Un lieu merveilleux où rêves et légendes se rencontrent. Patrie du héros Moeva, guerrier légendaire qui accomplit de nombreux exploits dans l’archipel des Tuamotu, Makemo abrite de nombreux vestiges archéologiques remontant à des temps immémoriaux et dont les habitants vous narreront les secrets. Plonger parmi les poissons tropicaux du récif, filer en bateau sur le lagon, dans la tiédeur de la brise : telles sont les activités que propose ce magnifique atoll, dont les deux passes sont reconnues elle aussi, comme lieux de plongée incontournables de par la diversité et la richesse de leur faune sous-marine.

 

QUE FAIRE A MAKEMO ?



FICHE PRATIQUE 



SERVICES A MAKEMO
HEBERGEMENTS A MAKEMO
ACTIVITES A MAKEMO

 

AHE, SUR LA ROUTE DES NAVIGATEURS 

Situé entre Rangiroa et Manihi, l’atoll d’Ahe se laisse peu à peu découvrir par le visiteur en quête d’authenticité. C’est un des atolls les plus dynamiques en matière de perliculture, en témoigne son lagon constellé de fermes perlières pittoresques que vous pourrez aisément visiter et découvrir ainsi tous les secrets de cette activité qui repose avant tout sur la passion et le respect de cet écosystème aussi paradisiaque que fragile. On trouve encore sur cet atoll préservé des Pisonia Grandis ou puka tea ou gatae, arbres majestueux devenus rares aux Tuamotu et dont la silhouette spectaculaire est reconnaissable entre toutes. Dans les années 70, le navigateur Bernard Moitessier y séjourna pour s’intégrer à la vie paisible des Paumotu. C’est probablement une des raisons pour lesquelles Ahe, en saison des alizés, est devenue une halte mythique pour les voiliers en provenance des Marquises.

 

QUE FAIRE A AHE ?

Également appelés arbre à choux : Arbres majestueux sur la cime desquels nichent des oiseaux tels que les noddis et fous a pieds rouges, principal source de protéine avec le poissons pour les Paumotus d'autrefois.



FICHE PRATIQUE 

 


HEBERGEMENTS A AHE
ACTIVITES A AHE

 

REAO, L'ATOLL DU COPRAH

Le bout du monde, vous y êtes ! Reao est une île à l’écart de tout, perdue et sauvage…

Elle a même su décourager les navigateurs les plus téméraires ! Le navigateur français Louis Isidore Duperrey fut le premier à passer le cap et donna le nom “Clermont-Tonnerre” à sa découverte en 1823. Ce grain de sable posé à 1 389 km (863 miles) de Tahiti, vers l’extrémité Est de l’archipel des Tuamotu, compte avec sa voisine la plus proche, Pukarua, tout juste 400 habitants. Bien que son économie soit basée principalement sur l’exploitation du coprah, Reao a tout pour séduire les visiteurs en quête de découvertes insolites : vestiges d’anciens édifices mystérieux, sites archéologiques, longues plages de sables roses et blanches, lagon vert étincelant, corail et poissons. 

 

 

QUE FAIRE A REAO ?

Le cocotier à deux têtes, curiosité naturelle insolite et le marae Hitiagateata avec ses 27 pierres dressées.

 

 

FICHE PRATIQUE 

 

HEBERGEMENTS A REAO

 

KAUEHI, L'IMAGE DU PARADIS 

Difficile de décrire en des termes réalistes ce petit coin de paradis au cœur d’un des plus beaux lagons de Tahiti Et Ses Îles, totalement hors des sentiers battus. Kauehi est un paysage de carte postale qui offre des fonds marins à couper le souffle et la promesse d’une aventure exceptionnelle pour tous les passionnés de pêche en tout genre. L’occasion aussi de s’immerger dans le mode de vie typiquement paumotu, au rythme de la pêche, du coprah, de l’artisanat et de la perliculture. 

 

QUE FAIRE A KAUEHI ?

Localisé dans une baie d’une beauté exceptionnelle, et sa petite église, au centre de la rue principale, entièrement parée de décorations en coquillages. Prenez le temps d’aller à la rencontre des habitants, qui sont d’une gentillesse exceptionnelle.

 

Le dimanche matin, ne ratez pas la messe qui sera un moment de communion authentique avec les habitants.

 


L'ancien village de Tuketuke et ses constructions en blocs de corail scellés a la chaux.

 

Les motu paradisiaques disséminés autour de l'atoll, accessibles lors d'une excursion en bateau. 

 

 

FICHE PRATIQUE 

 

HEBERGEMENTS A KAUEHI
ACTIVITES A KAUEHI

 

ARATIKA, LE HAVRE DES OISEAUX 

Aratika est situé à 485 km au nord-est de Tahiti et à 50 km de Fakarava, dont elle est rattachée administrativement. Comme elle, l’atoll est classé réserve de biosphère à l’UNESCO, en raison de son patrimoine naturel et culturel exceptionnel.

Les terres émergées se répartissent sur 45 petits motu. Vu du ciel, l’atoll a un aspect triangulaire, mais les habitants d’Aratika préfèrent le comparer à une dent de requin.

Au milieu d’un lagon translucide propice à la perliculture, deux îlots émergent : Takutua et Tavakero, véritables refuges pour oiseaux marins. Le “nouveau” village où se situe l’ensemble des commodités se nomme Nuku Maru. Deux passes ouvrent l’atoll : Fainukea, au nord-est, et Temaketa au nord-ouest. 

 

 

QUE FAIRE A ARATIKA ?

L'île aux oiseaux (fous à pieds rouges, frégates, noddis bruns, etc.).

 

 

FICHE PRATIQUE 

 

HEBERGEMENTS A ARATIKA

 

APATAKI, LA NATURE AUTHENTIQUE 

Rattaché administrativement à Arutua qui est située à 19 km, Apataki est un petit atoll en forme de trapèze. Le village principal de l’île est Niutahi où est concentré la majorité des habitants. Ces derniers vivent de la perliculture, de la pêche et du coprah. Vous pourrez visiter le motu Ruavahine au sud de l’atoll, véritable paradis pour les oiseaux de mer.

 

 

 

Pas de prestataire !

 

ARUTUA, L'ANNEAU D'IDYLLE 

De forme circulaire, l’île de Arutua aussi appelée Ngaru-atua qui signifie “déferlente venue de loin”, est située à 34 km à l’est de Rangiroa. L’atoll compte une cinquantaine de motu entourant un immense lagon qui possède un îlot en son centre. Le village Rautini est le lieu où vivent principalement les habitants d’Arutua. De nombreux parcs à poissons sont installés dans le lagon. La pêche, la perliculture et la coprahculture sont les principales ressources des habitants d’Arutua

HEBERGEMENTS A ARUTUA

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En savoir plus. 

close